Haïti représentée par l’AGERCA dans une formation sur le Plan de

Continuité des Activités en Martinique

Dans le cadre du Projet d’Appui à l’Intégration Régionale Caraïbe Climat (PAIRC-C), une séance de formation s’est tenue en Martinique sur le Plan de Continuité des Activités avec des experts du bureau des nations unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNDRR ci-devant UNISDR). Ce projet regroupe 5 pays de la caraïbe dont : Haïti, la Martinique, la Sainte-Lucie, la Dominique et la Guadeloupe. Ce projet est financé par le gouvernement Français à hauteur de 200.000 Euros. Haïti a été représentée par l’AGERCA, l’association du secteur privé Haïtien et de la Société Civile oeuvrant dans la Gestion des Risques et des Désastres depuis plus d’une décennie.

Cette formation de formateurs (trices) sur le Plan de Continuité des Activités a été réalisée les 24 et 25 Avril dernier au local de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique (CCIM) dans le but de permettre aux représentants et représentantes des pays de dupliquer cette formation avec les entreprises et les plateformes d’entreprises. Ceci dans le but de renforcer les capacités des entreprises et de les permettre d’être plus résilientes face aux risques hydrométéorologiques amplifiés par le changement climatique ainsi que les risques géologiques entre autres. Selon le Bureau des Nations Unies pour Réduction des Risques de Catastrophe (UNDRR), de 1997 à 2017, les pertes économiques enregistrées par les catastrophes anthropo-naturelles se sont élevées à 2908 milliards de dollars américains. De plus en plus, les entreprises veulent investir dans la construction de leur résilience car pour $ 1 dollar investit dans la résilience est égal à $ 7 dollars économisés dans la réponse et la reconstruction selon les Nations Unies.